Le forum de Samer
Bonjour !
Si vous n'êtes pas inscrit, vous ne voyez qu'une partie du forum.
Si vous habitez Samer et ses environs, venez nous rejoindre, et la rubrique "commune" vous sera accessible.
Pour cela il vous suffit de cliquer sur "Nous rejoindre".
Si vous êtes déjà membre, n'oubliez pas de cliquer sur le bouton "OFF"
Amicalement.
L'administrateur


Forum non officiel de Samer et ses environs
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Ordre du jour de la réunion du conseil municipal du 17 décembre 2018
Mar 11 Déc 2018 - 15:34 par admin

» Compte rendu de la réunion du conseil municipal du 22 novembre 2018
Sam 8 Déc 2018 - 15:23 par admin

» Compte rendu de la réunion du conseil communautaire du 6 novembre 2018
Mar 20 Nov 2018 - 20:01 par admin

» La Voix du Bourg N°35
Ven 26 Oct 2018 - 15:51 par admin

» Ordre du jour de la réunion du conseil municipal du 22 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018 - 12:11 par admin

» Compte rendu de la réunion du conseil municipal du 17 septembre 2018
Mer 17 Oct 2018 - 12:08 par admin

» [BASKET] Programme du week end du 12 et 13 octobre 2018
Dim 14 Oct 2018 - 20:48 par admin

» Album des cartes postales de Samer
Dim 7 Oct 2018 - 7:51 par admin

» Compte rendu de la réunion du conseil municipal du 20 Juin 2018
Mer 1 Aoû 2018 - 4:58 par admin

» La Voix du Bourg N°34
Mar 31 Juil 2018 - 20:16 par admin

» Horaires de la mini déchetterie à Samer
Jeu 26 Juil 2018 - 19:11 par admin

» A Samer, une cheminée menace de tomber rue de Desvres
Sam 19 Mai 2018 - 20:29 par admin

» La Voix du Bourg N°33
Mer 9 Mai 2018 - 11:44 par admin

» quelques questions légitimes
Ven 27 Avr 2018 - 10:29 par jean-pierre

» Compte rendu de la réunion du conseil municipal du 12 avril 2018
Jeu 26 Avr 2018 - 18:37 par admin

» Compte rendu de la réunion du conseil municipal du 19 mars 2018
Mer 4 Avr 2018 - 18:27 par admin

» Le forum et Facebook
Dim 25 Mar 2018 - 7:51 par admin

» Accueil de loisirs du 23 au 27 avril 2018
Ven 16 Mar 2018 - 18:00 par admin

» Compte rendu de la réunion du conseil municipal du 15 janvier 2018
Lun 12 Mar 2018 - 12:42 par admin

» La Voix du Bourg N°32
Jeu 15 Fév 2018 - 12:27 par admin

» Voix du Bourg édition spéciale
Mar 13 Fév 2018 - 20:45 par admin

» Accueil de loisirs 26 février au 2 mars 2018
Lun 22 Jan 2018 - 16:42 par admin

» Philippe Botte, 40 ans à la tête des services de la mairie
Dim 24 Déc 2017 - 9:52 par admin

» Compte rendu de la réunion du conseil municipal du 20 novembre 2017
Dim 17 Déc 2017 - 11:02 par admin

» La Voix du Bourg N°31
Jeu 16 Nov 2017 - 16:11 par admin

Sondage
La municipalité a souhaité s'engager dans une démarche de diminution de la facture ergétique et de lutte contre la pollution lumineuse. Courant janvier 2015, la commune expérimentera une coupure de l'éclairage public de 23 h à 5 h dans toutes les rues sau
Pour
58%
 58% [ 21 ]
Contre
39%
 39% [ 14 ]
Sans avis
3%
 3% [ 1 ]
Total des votes : 36

Partagez | 
 

 Samer : en colère contre le maire, elle accuse les nouveaux logements de favoriser les inondations

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Commune : Samer
Réputation : 12

MessageSujet: Samer : en colère contre le maire, elle accuse les nouveaux logements de favoriser les inondations   Lun 26 Jan 2015 - 12:51

L’essor urbanistique de Samer, à coups de constructions nouvelles et d’importants projets immobiliers à caractère social, suscite des inquiétudes. Une habitante de la rue de Longuerecques, secteur en plein développement, craint que les aménagements soient insuffisants pour éviter les inondations...
Annie Ramon, qui habite rue de Longuerecques, s’inquiète de l’urbanisation intensive et de ses conséquences.



Après avoir occupé un poste de cadre chez Gaz de France à Lille, Annie Ramon s’installe à Samer à sa retraite en 2006. Elle fait alors construire un petit pavillon rue de Longuerecques. L’endroit lui plait, c’est calme, mais en même temps à deux pas des commerces et connecté à des chemins de randonnée où elle peut s’adonner à la marche, une de ses passions.

En 2012, lors d’un phénomène météo exceptionnel (fortes pluies, grandes marées), le ruisseau des Lavandières, qui coule devant chez elle, déborde et menace d’inonder sa maison qui se trouve au niveau de la route. « Un parpaing de plus m’aurait davantage protégé mais on me l’a refusé. »

L’urbanisation fait peser un risque sur sa maison, estime-t-elle

Depuis, l’habitante vit dans la crainte que cela ne se reproduise. Sa maison est située en contrebas d’une pente d’où dévale l’eau lors des forts orages. L’urbanisation, qui s’est fortement intensifiée ces dernières années dans le secteur, ne fait, selon elle, qu’accentuer le phénomène de ruissellement. « Au début, nous n’étions que quatre habitations. Désormais, regardez, il y a des constructions partout. »

Un peu au-dessus de chez elle, le lotissement du Parc est en cours et accueillera, quand il sera terminé, 74 maisons. Plus haut, rue Jacques-Brel, les habitations ont aussi poussé comme des champignons. Et d’autres parcelles sont encore à bâtir rue du Crocq.

« C’est dans les grandes villes qu’il manque de logements. Pas ici »

« Samer a-t-elle besoin de tous ces logements ?, interroge-t-elle. Pas sûr. C’est dans les grandes villes qu’il manque de logements. Pas ici. Bâtir comme le souhaite le maire c’est bien mais encore faut-il faire les aménagements nécessaires pour gérer cette urbanisation massive. »

« Faux, répond le maire Claude Bailly, on a construit des bassins de rétention. Et si elle a été inondée en 2012, c’est parce qu’on a eu un problème sur un bassin en construction. On ne fait pas un projet immobilier sans monter un dossier loi sur l’eau. » Leur relation a pris l’eau. Lundi, tous ces griefs, Annie Ramon les a portés à la connaissance du maire dans un courrier posté par huissier.

DE NOMBREUX PROJETS EN COURS

Samer est un des endroits du Boulonnais où la population a le plus progressé depuis 2007. Le nombre d’habitants est passé de 3 457 à 3 891, soit une évolution de 12,55%.



Bien qu’il s’en défende, Claude Bailly crée les conditions pour accueillir de plus en plus d’habitants. Il s’en explique : « La loi SRU nous oblige à avoir 20 à 25 % de logements sociaux, on n’y est pas, on est à 17 ou 18 %. Donc on doit construire. » Résidence du Parc (74 logements), éco-quartier avec Habitat du Littoral (40 logements), résidence la Source (20 logements), ex-gendarmerie (28 logements), résidence Yves-Dorée (12 logements)...

Les projets poussent, un peu partout...

Source: La voix du nord www.lavoixdunord.fr
Revenir en haut Aller en bas
 
Samer : en colère contre le maire, elle accuse les nouveaux logements de favoriser les inondations
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Samer :: A PROPOS DU FORUM :: Archives-
Sauter vers: